• Home
  • Ouzbékistan, une destination incontournable
Sensations assurées ! Parc d'attraction enchères à 1€

Dans le continent asiatique se trouve un pays unique, l’Ouzbékistan, dont l’histoire est ponctuée par la période précoloniale et la période coloniale et soviétique. Riche d’une culture vielle de plus de deux millénaires, le pays possède un patrimoine architectural et artistique inimaginable, idéal pour un circuit hors pair. Toutes ses richesses se reflètent à travers ses sites historiques, ses musées ainsi que monuments et statues. La multitude de ses attraits touristiques classe cette contrée au même rang, voire plus, que ses voisins de l’Asie centrale, en termes de destination touristiques.

Les visiteurs sont naturellement attirés par « Karakalpakstan Museum of Art », niché à Noukous, un coin perdu au centre des steppes et déserts. L’implantation de ce musée est aussi impressionnante que ce qu’il renferme. En effet, on y expose la plus belle collection de toiles de l’avant-garde russe. Ces tableaux auraient été réalisés par des peintres inconnus, dont certains furent internés en hôpital psychiatrique, déportés au goulag ou simplement exécutés. Pourtant, ces peintures rayonnentde liberté, de couleurs et de créativité. Les visiteurs auront le loisir d’admirer des chefs-d’œuvred’artistes connus comme Vladimir Lysenko, auteur du prestigieux« Le Taureau ».

Découvrir Tachkent, la capitale du pays

Le musée de Noukous, aussi appelé « Le Louvre des Steppes », mérite qu’on fasse un détour pour un séjour en  Ouzbékistan, mais Tachkent, la capitale, n’est pas non plus à négliger.La métropoledispose de plusieurs sites intéressants qui plairont aux touristes. C’est le cas de la statue de Tamerlan et du vaste parc qui porte le même nom du personnage historique où se trouve le musée des Timourides. Les routards pourront également admirer le Charvak Reservoir, une étendue d’eau artificielle située dans la partie nord de la province.

Le lac s’est formé après la construction du barrage sur la rivière de Tchirchik. Les voyageurs pourront faire une petite escalade, une randonnée à cheval ou un trek près des massifs rocheux qui entourent la réserve d’eau.Les amateurs de camping, quant à eux, planteront leurs tentes au bord du lac et feront un pique-nique en pleine nature, dans un cadre agréable.

Visiter la région de Tchimgan et ses alentours

Après Tachkent, les globe-trotters iront à Tchimgan, une région surplombée par des montagnes enneigées, dont le Grand Tchimgan. Les adeptes d’alpinisme se feront un plaisir d’arpenter ce haut massif de 3 300 mètres. Une fois au sommet, ils profiteront d’une magnifique vue sur le paysage formé d’une végétation luxuriante. Cette contrée abrite une station de ski, une adresse de choix pour les passionnés de sports d’hiver, à condition qu’ils s’y rendent de décembre à avril, la saison idéale pour s’adonner à cette activité.

Les amoureux de la nature se plairont dans la réserve d’Ougham-Tchatkal, un des attraits de Tchimgan. Par ailleurs, les promeneurs pourront déambuler aux alentours des collines d’où ils observerontdeschutes d’eau et des canyons. En poussant plus loin, ils finiront à Parkent où se trouve un four solaire. Sur place, ils sympathiseront avec des gens charmants et souriants.

Partager :