L’Islande (en islandais Ísland, littéralement « terre de glace »), en forme longue la République d’Islande, est un État insulaire de l’océan Atlantique Nord, situé entre le Groenland et la Norvège, au nord-ouest des îles Féroé. Elle se trouve sur la dorsale médio-atlantique séparant les plaques tectoniques eurasienne et nord-américaine et compte de ce fait de nombreux volcans.

Géographiquement plus proche du continent américain de par sa proximité avec le Groenland, le pays est rattaché culturellement et historiquement à l’Europe. Il a une superficie de 103 000 km2 et une population d’environ 331 000 habitants ; sa densité est de 3,2 hab./km2, est la plus faible d’Europe (189e rang mondial). Sa capitale, et plus grande ville, est Reykjavik. La langue nationale, l’islandais, est parlée par la quasi-totalité des habitants et a le statut de langue officielle depuis juin 2011.

L’Islande est située au milieu de l’Atlantique sur la dorsale médio-océanique entre l’Europe et l’Amérique. Ainsi, d’un point de vue de la tectonique des plaques, la partie nord-ouest de l’Islande est sur la plaque américaine et la partie sud-est est sur la plaque eurasiatique. De plus, un point chaud se situerait juste en-dessous de l’Islande, plus précisément sous le massif du Vatnajökull. Cette situation unique engendre sur l’île une importante activité volcanique et géothermale, située principalement le long de ce graben, là où le magma est le plus près de la surface.

Partager :